Cerveau et perturbations du système nerveux

Les acquis :

Un mouvement peut être une réponse à une stimulation extérieure, reçue par un organe sensoriel : le récepteur. Les récepteurs sont stimulés par des informations, des stimuli. Les récepteurs sensoriels transforment les stimuli spécifiques en message nerveux sensitifs. Les messages nerveux sensitifs correspondant sont transmis aux centres nerveux, cerveau et moelle épinière, par les nerfs sensitifs. Les messages nerveux moteurs élaborés par les centres nerveux sont transmis jusqu'aux muscles effecteurs du mouvement par les nerfs moteurs. Les cellules sensorielles, des centres nerveux et les effectrices, sont en relation entre elles grâce à une cellule nerveuse spécialisée dans la transmission des messages nerveux : le neurone. Un neurone est formé d'un corps cellulaire contenant un noyau, et de plusieurs prolongements cytoplasmiques très fins, les fibres nerveuses qui se terminent chacune par la zone synaptique. Les neurones forment dans les centres nerveux des réseaux.


Documents pour comprendre, vidéos, photographies

Problématique : Comment le fonctionnement du système nerveux peut-il être perturbé ?

Problèmes :

  • Comment les récepteurs sensoriels peuvent-ils être exposés à des risques ?
  • Comment les récepteurs sensoriels peuvent-ils être définitivement altérés ?
  • Comment la communication nerveuse peut-elle être altérée partiellement ou définitivement ?
  • Comment le fonctionnement du système nerveux peut-il être altéré par des substances ?
  • Comment les drogues modifient-elles le comportement de ceux qui les consomment ?
  • Comment rester maître de son comportement et de ses actions ?

A retenir :

Le cerveau est un centre nerveux qui reçoit des informations des récepteurs sensoriels, et commande l'exécution de mouvements. La perception de l'environnement et la commande du mouvement supposent des communications au sein d'un réseau de cellules nerveuses fonctionnelles et non perturbées par des causes extérieures à l'organisme.

I) Le fonctionnement du système nerveux peut être perturbé par la consommation de certaines substances.

Le fonctionnement du système nerveux est modifié par la consommation ou l'abus de certaines substances telles que les drogues ou l'alcool. Ces substances modifient l'action de messagers chimiques au niveau des synapses, entrainant l'altération de la sensibilité et la modification des comportements.

Suite à leur consommation, les distances ne sont plus appréciées correctement, les temps de réaction du cerveau sont augmentés, la coordination et la synchronisation des mouvements sont altérés, des troubles de la vision apparaissent ainsi que des difficultés à prendre des décisions. Ce qui lors de la conduite en voiture, bus, motocyclette, bicyclette… peut conduire directement à des situations accidentelles. De plus beaucoup de ces drogues sont toxiques, et l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Pour être informé :

La prise de cannabis conduit à l'accoutumance, entrainant une prise de plus en plus importante pouvant conduire au passage de drogues plus dures plus coûteuses et plus dangereuses. La prise de cannabis entraîne des troubles de l'attention en classe, des difficultés de mémorisation, et de plus une démotivation pour l'acte d'apprendre. Le cannabis conduit peu à peu à une absence de résultats par une démotivation et une incapacité à mémoriser des connaissances.

L'ecstasy inhibe la recapture des neurotransmetteurs au niveau des synapses de certains neurones. Les messagers chimiques restent ainsi dans l'espace entre les neurones, de nombreux messages sont ainsi transmis ce qui entraîne une sensation de plaisir durant 2 à 4 heures suivant la quantité absorbée. Mais 4 heures après, le sujet tombe dans une déprime profonde ! L'ecstasy empêche en effet toute création du messager chimique responsable de la sensation de bien être… ce qui explique la déprime profonde.


II) Les récepteurs sensoriels peuvent être gravement altérés par des agressions de l'environnement.

Les récepteurs sensoriels peuvent âtre partiellement ou entièrement détruit par :

  • Les rayonnements lumineux : soleil, laser, (cellules réceptrices de la rétine) ;
  • Par le bruit, travaux, baladeur Mp3… (cellules auditives de l'oreille interne);
  • Par des brûlures, soleil, feu, … (cellules réceptrices de l'épiderme, de la rétine, de la langue);
  • Par des substances gazeuses, acides… (cellules réceptrices nasales);
  • Par des substances liquides agressives, acides… (cellule réceptrice de la langue, de la peau).

La destruction totale ou partielle de ces cellules entraine un arrêt partiel ou total de leur activité. Le système nerveux ne sera plus du tout ou que partiellement en relation avec son environnement.

L'écoute prolongée du baladeur Mp3, à un niveau sonore élevé peut conduire à la destruction des cellules auditives, et à la perte totale de l'audition. L'absence de port de lunette de soleil, ou l'absence de protection lors des éclipses, peuvent conduire à des destructions irréversibles des cellules réceptrices de la rétine. La manipulation de produit chimique doit être accompagnée de protections, vêtements, lunette, pour prévenir tous risques de brûlures de l'épiderme et de la rétine.


III) Des comportements à prévenir pour conserver et protéger son organisme.

Il faut donc éviter les comportements à risques pour prévenir des conséquences irréversibles pour notre système nerveux, comportements dangereux, prises de drogues, consommation d'alcool, exposition au soleil, jeux dangereux…

Le système nerveux est également altéré par la fatigue, le stress, le surmenage, l'utilisation prolongé des jeux vidéo.

Chaque individu doit donc prendre conscience de la fragilité de son système nerveux, de la nécessité de le préserver, et de ne pas l'exposer ainsi que celui des autres à des situations pouvant l'endommager partiellement ou définitivement.

Exercice

Vocabulaire

retour