La formation des roches sédimentaires
Documents pour la classe 152 ko

Les acquis :

Le Granite est une roche cohérente, perméable au niveau des fissures. Les micas et les feldspaths se désagrègent au contact de l'eau en une arène meuble. Certains minéraux sont transformés en Argile. Sous l'action de l'eau qui ruisselle, les éléments meubles de l'arène sont entraînés, dégageant peu à peu des boules de roches saines, caractéristiques des paysages de chaos.
La roche calcaire, cohérente et perméable au niveau des fissures, est en grande partie dissoute par les eaux de ruissellement et d'infiltration riches en dioxyde de carbone. Les marnes, peu cohérentes, imperméables, sont érodées.


zoom 100 ko

Problématiques : Comment se forment les roches sédimentaires ?

  • Que deviennent les matériaux solides ou dissous enlevés aux roches ?
  • Comment les dépôts se transforment-ils en roches ?
  • Comment expliquer qur toutes les roches issues des dépôts ne soient pas toutes identiques ?
  • Comment reconstituer un paysage ancien ?
  • Comment replacer un fossile dans la classification des organismes "actuels"

A retenir :

Les éléments issus de la désagrégation des roches, de leur transformation ou de leur dissolution sont transportés par l'eau, à l'état solide ou dissous ainsi que par le vent sous forme de sable et de particules. Ces éléments se déposent à la surface de la Terre, sous forme de sédiments qui pourront se transformer au cours du temps en roches sédimentaires.

I) Transport de matériaux et dépôts sédimentaires.

La formation des roches sédimentaires s'effectue en quatre grandes étapes :


- Désagrégation, dissolution et érosion des roches préexistantes.
- Transport des produits libérés ou transformés. L'eau transporte les produits de l'érosion sous forme solide (blocs, galets, sables, fines particules) et sous forme dissoute (calcium, sodium). Le vent participe aussi aux déplacements des particules issues de l'érosion.
- Dépôt des matériaux ou sédimentation. Quand la vitesse de l'eau et le débit diminuent, les éléments les plus grossiers se déposent d'abord, puis les graviers, les sables, les boues. Les dépôts forment des sédiments d'origine détritiques.
- La transformation des sédiments en roche sédimentaire, c'est la diagenèse.

II) Du sédiment à la roche.

- Le calcium dissous lors de l'érosion chimique est transporté par les eaux de pluies, par les rivières et les fleuves jusqu'à la mer. Là de nombreux organismes marins (plancton) utilisent ce calcium pour fabriquer leur squelette, leur coquille calcaire. Ainsi le calcium participe à la formation d'un nouveau produit, le calcaire (ou carbonate de calcium). Le calcaire est très peu soluble dans l'eau de mer. A la mort des organismes marins, les squelettes calcaires tombent sur le fond et s'y accumulent. Ils forment ainsi un sédiment d'origine biochimique.

- Au cours du temps, les sédiments s'accumulent, superposés. Leur tassement entraîne une perte d'eau. D'une consistance meuble, les sédiments sont peu à peu transformés en roches sédimentaires cohérentes et compactes exemple : Grès, Calcaire et Gypse.


III) Les roches sédimentaires riches en traces du passé.

- Les formations sédimentaires sont généralement disposées en strates qui contiennent des fossiles, c'est le cas de l'affleurement de la Drôme, au nord du Mont Ventoux. Ces fossiles d'animaux, bélemnites, ammonites, renseignent sur l'environnement et le milieu ancien du paysage étudié.

- Ces fossiles, témoignent des milieux de vie passés. Divers indices présents dans des formations sédimentaires superposées montrent que dans une région donnée, les conditions climatiques et biologiques régnant lors du dépôt des sédiments ont évolué au cours du temps. Ainsi les strates superposées ne possèdent pas les mêmes fossiles, ce qui permet d'établir une chronologie des événements et de reconstituer l'histoire d'un paysage.


Exercice

Vocabulaire

Retour