De la fécondation à la naissance du bébé

Les acquis de l'école primaire et du collège :
La reproduction sexuée comporte l'union d'une cellule reproductrice mâle et d'une cellule reproductrice femelle, c'est la fécondation qui résulte par une cellule oeuf. A l'adolescence le corps de la jeune fille et du garçon se transforme, ils deviennent tous deux capables de transmettre la vie. Chez l'homme les spermatozoïdes sont produits en continu de la puberté à la fin de la vie, chez la femme, un ovule est produit tous les 28 jours, de la puberté à la ménopause.

Problématique : comment se forme et se développe un nouvel être humain à partir de la fécondation d'un spermatozoïde et d'un ovule ?

  • Comment les rapports sexuels peuvent-ils aboutir à une fécondation ?
  • Comment se réalise la fécondation chez les êtres humains ?
  • Comment savoir que la grossesse a débuté ?
  • Comment se déroule le développement de l'embryon puis du foetus dans l'utérus maternel ?
  • Comment est assuré ce développement ?
  • Comment suivre le bon déroulement d'une grossesse ?
  • Comment naît le bébé ?
  • A retenir :

    A la puberté les jeunes gens acquièrent la capacité de transmettre la vie. Dès un rapport sexuel non protégé, les spermatozoïdes sont déposés dans le vagin de la femme. Si ces rapports ont lieu dans la période d'ovulation, ils peuvent conduire à une fécondation et à la création d'un nouvel être humain.

    I) L'embryon humain résulte de la fécondation qui se produit dans les heures suivant un rapport sexuel.

    Lors d'un rapport sexuel des spermatozoïdes sont déposés dans le fond du vagin, c'est l'éjaculation. Environ 300 à 400 millions de spermatozoïdes sont émis lors de l'éjaculation. La majorité meurt dans la demi-heure qui suit, seul un million arrive à traverser le mucus recouvrant le col de l'utérus. Celui-ci ne peut être franchi que quelques jours par mois, lors de la période d'ovulation.
    Dans l'utérus, les conditions sont favorables, là commence la progression vers les deux ovaires, remontée de l'utérus, passage dans les deux trompes jusqu'aux ovaires environ 2 h après. Seulement une centaine sur les 300 à 400 millions émis lors de l'éjaculation arrive au niveau des ovaires, c'est la première sélection naturelle.

    Au bout des trompes, au voisinage d'une des deux ovaires, des spermatozoïdes rencontrent un ovule libéré. La durée de vie des spermatozoïdes dans les voies génitales féminines est de 4 à 5 jours, la durée de vie de l'ovule est elle de 2 jours.
    Seulement quelques spermatozoïdes arrivent à franchir les deux enveloppes qui entourent l'ovule et atteignent sa membrane. Un seul pénètre dans l'ovule, car dès qu'il a franchi cette membrane, celle-ci s'épaissit empêchant la pénétration d'autres spermatozoïdes. C'est la seconde sélection naturelles, et une nouvelle intervention du hasard.
    Dans l'ovule, la tête du spermatozoïde libère son noyau qui va fusionner avec le noyau de l'ovule pour former la cellule oeuf, c'est la fécondation. La fécondation a lieu dans la trompe, elle est donc interne à l'organisme féminin.

    II) La couche superficielle de la paroi utérine assure l'implantation de l'embryon.

    Une fois formée, la cellule œuf se divise en de très nombreuses cellules pour donner un embryon. Cet embryon en formation fait alors le trajet inverse, il migre dans la trompe pour aller se positionner dans l'utérus. Un jour après la fécondation, il est au stade deux cellules, deux jours après au stade quatre cellule, trois jours après au stade huit cellules, quatre jour après, il est au stade de petite mûre, à ce stade il quitte la trompe pour rejoindre l'utérus.

    Le septième jour, l'embryon s'implante dans la partie superficielle de la paroi de l'utérus, c'est la nidation ou implantation. L'embryon se développe dans une poche protectrice contenant un liquide qui le protège, l'amnios. La couche superficielle de la paroi utérine n'est pas éliminée : les règles ne se produisent pas, c'est le premier signe de la grossesse.

    Durant les deux mois qui suivront, tous les organes se mettront en place, l'embryon prendra forme humaine, on le nommera alors fœtus.

    III) De la fécondation à la naissance 9 mois, pour fabriquer un nouvel être humain.

    A partir de la fécondation deux périodes se suivent :

    • Durant les deux premiers mois de grossesse, l'ensemble des organes se met en place. C'est la période embryonnaire, à la fin de cette période l'embryon mesure 30 mm ;
    • A partir de troisième mois de grossesse les organes se développent, l'embryon prend forme humaine, on le nomme fœtus. C'est la période fœtale, elle durera jusqu'à la naissance du bébé.

    Durant ces deux périodes des échanges entre l'organisme maternel et l'embryon puis entre l'organisme maternel et le foetus, sont réalisés au niveau du placenta. Le placenta représente une grande surface richement vascularisée qui permet d'assurer les besoins de l'embryon et du fœtus en développement. L'embryon puis le fœtus, sont reliés au placenta par le cordon ombilical contenant des vaisseaux sanguins reliés au sang maternel. Par ces vaisseaux ils reçoivent les substances indispensables à leur croissance (des nutriments et du dioxygène) et y rejette des déchets (dioxyde de carbone, déchets azotés).

    Le placenta est également une barrière qui les protège des agents étrangers, mais il ne filtre pas tous, alcool, drogue, nicotine, peuvent passer dans le sang du futur bébé en formation.

    Durant la grossesse, un suivi médical est obligatoire, la future maman passe des échographies, effectue divers bilans biologiques qui permettent de contrôler sa bonne santé et le bon développement du fœtus.

    Lorsque le terme approche, les contractions des muscles utérins permettent la dilatation du col de l'utérus. Ces contractions annoncent à la maman la venue du bébé. Lors de l'accouchement des contractions utérines permettent la délivrance et la naissance de l'enfant. Un nouvel être vivant voit le jour, une nouvelle histoire commence, celle de la vie…

    Exercice

    Vocabulaire

    retour