Reproduction sexuée et pérennité des espèces
Document pour la classe : 83 ko
Activité : 83 ko
Evaluation 1 :
83 ko
Evaluation 2 :

Les acquis :

L'environnement est notre cadre de vie. Dans cet environnement les animaux et les végétaux ont des cycles de vie. Les êtres vivants naissent, grandissent, se nourrissent se reproduisent et meurent. Pour coloniser le milieu et pérenniser les espèces, les animaux et les végétaux se reproduisent, par une reproduction sexuée ou une reproduction non sexuée. Chez les végétaux, la reproduction sexuée nécessite la présence d'organes femelles et d'organes mâles contenus dans les fleurs. Fécondées, les fleurs donneront des graines, éléments de dispersion.

zoom

Problématique : Comment la reproduction sexuée assure t-elle la pérennité d'une espèce ?

  • Comment se caractérise la reproduction sexuée ?
  • Comment s'effectue la fécondation ?
  • Comment s'effectue la fécondation en milieu aquatique ?
  • Comment s'effectue la fécondation en milieu aérien ?
  • Comment caractériser la fécondation chez l'oursin ?
  • Comment caractériser la fécondation chez les insectes et les mammifères ?
  • Comment caractériser la fécondation chez les végétaux ?
  • Comment est favorisée la rencontre du mâle et de la femelle ?
  • Comment est favorisée la rencontre des cellules reproductrices?

“Nouveau, à découvrir : le logiciel “Géologie externe – évolution des paysages”
Les photographies de Géologie de monanneeaucollege avec les outils pédagogiques associés

A retenir :

Les êtres vivants naissent, grandissent, se nourrissent se reproduisent et meurent. Pour coloniser le milieu et pérenniser les espèces, certains animaux et végétaux se reproduisent, par une reproduction sexuée.

I) La reproduction sexuée fait intervenir un gamète femelle et un gamète mâle.

La reproduction sexuée animale comme végétale comporte l'union d'une cellule reproductrice mâle et d'une cellule reproductrice femelle, on les nomme gamète mâle et gamète femelle, c'est la fécondation. Chez les animaux, on observe des spermatozoïdes (gamètes males) qui fécondent des ovules (gamète femelle).

Le résultat de la fécondation est une cellule œuf à l'origine d'un nouvel individu. Cette fécondation, union d'un gamète mâle et d'un gamète femelle, est caractéristique de la reproduction sexuée.

II) La fécondation est caractéristique de la reproduction sexuée, est soit externe soit interne.

La fécondation est caractéristique de la reproduction sexuée, c'est l'union des gamètes mâles et femelles. Cette union des cellules reproductrices mâles et femelles a lieu dans le milieu ou dans l'organisme.

  • Chez les végétaux le pollen est transporté par le vent ou les insectes sur le pistil d'une fleur appartenant à la même espèce. La rencontre des cellules reproductrices se fait dans le pistil, la fécondation est interne à l'appareil reproducteur femelle.
  • Chez les chiens, la fécondation est également interne, l'union des deux cellules reproductrices a lieu dans l'appareil reproducteur de la femelle. Dans ce cas, un accouplement est indispensable comme chez de nombreux animaux, escargots, papillons, libellules...
    C'est le cas également chez certains animaux, comme les mammifères et les insectes.
  • Chez certains actinoptérygiens, le mâle libère les gamètes mâles dans le milieu, la femelle libère les gamètes femelles également dans le milieu, la rencontre des gamètes se fait dans l'eau. La fécondation est donc externe à l'appareil reproducteur femelle.

Pour être complet chez les actinoptérygiens, il y a :

Les ovovivipares : La fécondation est interne grâce à l'organe copulateur des mâles, le gonopode. Ils portent des œufs qui éclosent juste avant ou après être sortis de la mère et donnent des alevins autonomes.

Les vivipares : La fécondation est interne. Il y a un "cordon ombilical" reliant la mère à l'alevin. Les alevins naissent également autonomes.

Les ovipares : La fécondation est externe.
 

III) Des mécanismes favorisent la rencontre des cellules reproductrices. ( plus exigible)

Des mécanismes à l'échelle des individus et des cellules reproductrices favorisent la fécondation.

  • Chez certains animaux, le comportement des individus, chant, parade nuptiale, attire la femelle, par exemple chez le grillon et le paon. Le papillon femelle émet des substances odorantes pour attirer le mâle. Chez les plantes à fleurs, les grains de pollen émettent un tube pollinique qui favorise le rapprochement du gamète mâle et du gamète femelle.
  • Chez les animaux comme chez les végétaux, les cellules reproductrices mâles et femelles libèrent des substances attractives qui favorisent la fécondation.

Exercice

Vocabulaire

retour